Monclar : Réhabilitation des bâtiments de l'OPHLM, constructions sur la Pl. JP. Rameau (18 Juin 2008)

Publié le par CCIE

Nous avons des inquiétudes pour la réhabilitation des bâtiments de l'O.P.H.L.M. du quartier Monclar, il y a risque d'effondrement du projet !

 

Nous avons des interrogations sur la pertinence des constructions programmées en dehors de toute concertation, notamment sur la Place Jean Philippe RAMEAU.

 

1 - Sur le 1er Projet :

 

Il s'agit de la réhabilitation de 460 logements :

ISLY - PARC MONCLAR - Paul SILVE - DEUX FLEUVES - CONFLUENT et MONTMAJOUR.

 

Lors d'une réunion du comité de pilotage le 3 Mars 2008, M. Le Préfet nous dit : «  Le projet doit être réajusté, les masses financières et les participations financières recalées, sans ces réajustements, il existe un fort risque de désaffectation d'office de l' A.N.R.U » (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) or l'attente des populations est forte.

 

A cette réunion du 3 Mars, un nouvel avenant financier est présenté « Au vu de la non cohérence des modalités de financement de la convention initiale » (dixit la direction de la D.D.E ) 

 

Pour le Préfet « l'opération est en situation limite » et il demande à la C.O.G.A. (communauté d'agglomération d'Avignon, Présidée par le Maire d'Avignon ) de proposer aux partenaires «  un document sécurisé » et ceci début Mai 2008 afin d'éviter un 'effondrement du projet'.

 

Au Conseil Municipal d'Avignon le 5 Mai 2008, répondant à M. CASTELLI élu de l'opposition groupe R. G. E. A., Mme ROIG affirmera qu'il n'y avait pas d'inquiétude à avoir sur le financement et que la C.O.G.A. a chargé un bureau d'études 'Espacité' d'expertiser les causes des retards !

 

A notre connaissance il n'y a pas eu de nouvelle réunion entres les différentes collectivités  et on sait que le  nouvel avenant n'a pas l'accord de tous les partenaires notamment la Région.

 

L'O.P.H.L.M. s'était engagé à commencer les travaux à 'Montmajour' au 3eme trimestre 2007 et maintenant on annonce Octobre 2008, retards identiques pour les autres résidences.

La Municipalité et l' O.P.H.L.M. doivent engager les travaux annoncés aux habitants, évidemment il serait préférable que l'A.N.R.U. participe au financement à hauteur de 30% initialement prévue, au lieu de 24% dans le nouvel avenant.

 

2 -  Sur le 2e Projet :

 

Construire 67 logements O.P.H.L.M. et 58 Logements à 'Loyers libres' sur la place Jean Philippe RAMEAU, c'est vouer irrémédiablement Monclar à n'être qu'une 'cité dortoir', dépourvue d'un cœur de quartier alors qu'on a su en réaliser un au Pont des 2 Eaux.

 

Il est urgent pour les habitants, les associations, les élus, d'intervenir pour exprimer des propositions donnant un cadre urbain favorisant la vie sociale dans un quartier répondant enfin aux attentes.

 

Nous agissons pour que ce débat ait lieu :

- information des habitants

- document adressé à de nombreux élus

- cette conférence de presse aujourd'hui.

 

3 -  Les besoins en Logements :

 

Nous avons rencontré le nouveau Président de l' O.P.H.L.M. et par 2 fois la Direction de VAUCLUSE LOGEMENT pour appuyer les demandeurs de logements rencontrés lors du déplacement de la 'Caravane du Logement Social'.

Aux 4000 demandes en souffrance dans les offices, il faut ajouter beaucoup d'autres qui ne sont pas comptabilisées car au bout d'1 an les demandes sont détruites et après plusieurs années infructueuses le découragement fait que le renouvellement annuel n'est plus déposé.

 

A notre 1ère rencontre avec Vaucluse Logement, nous avions vivement critiqué son refus de mettre en location 70 Logements libres depuis plusieurs mois  dans les tours de 'La Barbière' quartier Sud. Mme JOLY, responsable du service location nous a finalement assuré qu'ils sont remis en location.  (À suivre).

 

Nous poursuivons notre engagement pour que la Ville renonce à favoriser les promoteurs immobiliers et s'engage dans une politique sociale du logement plus conforme aux besoins et possibilités d'une grande partie de sa population.

 

Publié dans Conférences de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article