Conférence de presse à l'occasion de la fermeture de l'accueil de nuit pour les sans-abris (15 avril)

Publié le par CCIE

Le résumé de notre conférence de presse tenue le 15 avril devant les WC publics place de l'Horloge à Avignon...qui viennent de fermer.

L'accueil de nuit ainsi que l'accès à l'higiène la plus elementaire devient de plus en plus difficile pour les personnes sans-abris dans cette ville !

15 avril : Fermeture de l'Accueil de Nuit pour les Personnes 'Sans Abri' 

LES CONDITIONS DE SURVIE DES PERSONNES 'SANS ABRI' AU QUOTIDIEN SE SONT AGGRAVEES, QUE CE SOIT LES CONDITIONS D'ACCUEIL, D'ALIMENTATION OU D'HYGIENE.

LES CONDITIONS D'ACCUEIL :

Notre Collectif milite pour l'amélioration des conditions de vie des personnes 'Sans Abri'. Depuis fin 2006, nous sommes engagés aux côtés des Enfants de Don Quichotte.

La période hivernale se termine, nous tenons à faire part de nos observations sur les conditions d'accueil réservées à ceux qui n'ont pas de toit.

Lors du 'Forum contre l'Exclusion' que nous avons organisé en novembre dernier, nous appuyant sur les déclarations de M. Debree (Directeur de la DDCS - Direction Départementale de la Cohésion Sociale, service de la Préfecture), qui en mars 2012, a souligné le déficit en capacité d'accueil de notre département, notant que le taux d'équipement est de 0,85 pour le département du Vaucluse et de 1.95 pour celui des Bouches du Rhône, nous avons demandé au Préfet qu'il intercède auprès de Mme la Ministre M-A. Carlotti pour qu'une enveloppe complémentaire soit allouée aux dispositifs d'urgence, comme ça a été le cas dans le département de la Haute-Garonne, enveloppe prise sur les 50 millions qui devaient, entre autres, étoffer les territoires les plus en tension ( J-M. Ayrault 20.09.2012).

Malgré plusieurs courriers, notre demande est restée lettre morte …

Il ne faut donc pas s'étonner que les conditions d'hébergement ne se soient pas améliorées !

L'ACCUEIL DE NUIT : du 15 Novembre au 15 Mars, cette année, prolongé au 15 Avril.

Nous avons pu voir des personnes 'Sans Abri' dès 18 h, attendre, sous la pluie, l'ouverture de l'accueil de nuit à 20h30. Nous en avons, plusieurs soirs à 21 h, dénombré plus d'une vingtaine.

Comme au cinéma, il faut faire la queue à l'extérieur et attendre que les premiers rentrés, ayant pris une collation, soient invités à sortir : la capacité et l’agrément du lieu d'accueil (50M2) n'est que de 15/17 personnes.

Ensuite, à 23 h, seuls 10 d'entre elles (sont choisies en priorité les femmes et les plus âgés) auront le privilège de dormir ...assis sur une chaise, leurs animaux aux pieds, jusqu'à 8 h.

On nous précise que si ils venaient seuls, quelques transats en plus seraient disponibles.

Une avancée se profilerait à l'horizon !

L'accueil de Nuit ne se limiterait plus à la période hivernale.

Les personnes 'Sans Abri' qui ne sont pas accueillis dans les Centre d'Hébergement d'Urgence (pour diverses raisons) pourraient trouver un abri pour la nuit dans la mesure des places disponibles.

Rappelons que notre Collectif et les Enfants de Don Quichotte, nous soutenons C.A.S.A (Collectif d'actions des Sans Abri) et n’avons eu de cesse de demander la pérennité de ce dispositif.

Pour un accueil de nuit permanent, des travaux vont commencer. Nous demandons que soient prises en compte dans le cahier des charges des améliorations conséquentes mais que nous jugeons indispensables :

- Augmentation du nombre de places, tenant compte de la fréquentation des hivers passés. Il faudrait passer de 10 à une vingtaine.

- Création d'espaces adaptés, permettant à celles ou ceux qui le souhaitent de dormir allongés, et dans un espace offrant un minimum d'intimité.

- Création de sanitaires adaptés.

- Création d'un enclos abrité, à l’extérieur, pour les animaux.

L'ALIMENTATION :

Des améliorations pour l'Accueil de Nuit, mais aussi pour l'alimentation !

La situation est préoccupante.

Le Secours Catholique propose des services (petit déjeuner, déjeuner, une soupe 2 soirs par semaine, 2 douches et Lave-linge, mais jamais le dimanche et quelque fois le samedi).

La Croix Rouge éprouve des difficultés, faute de bénévoles, pour assurer ses tournées dans la ville et la restauration du soir à son CHRS.

Voilà pourquoi l'Accueil de Nuit a arriver le week-end des jeunes n'ayant rien mangé de la journée.

Ajoutons que le Secours Catholique devrait fermer prochainement pour travaux.

Comment vont faire les personnes Sans Abri pendant cette période ?

N'EST-IL PAS URGENT DE CREER UNE RESTAURATION SOCIALE 7 jour sur 7, matin, midi et soir ?

L’HYGIENE :

Là aussi, les conditions déjà difficiles se sont aggravées.

La municipalité a fermé les 'bains douches municipaux' qui se situaient ici même.

Les seuls points d'eau pour se laver restent

- les 2 douches du Secours Catholique qui sont fermées le dimanche et observe une période de fermeture estivale.

- 1 Douche à l'accueil de Nuit jusqu'à présent au 15 Avril.

- Les trop rares points d'eau municipaux, qu'on peut compter sur les doigts d'une main, pour une toilette de 'chat'.

Rappelons que la médiation de rue (maraude) approche près de 100 personnes Sans Abri par mois sur Avignon.

Ces difficultés d'accès à la propreté contribuent, forcément, au développement de pathologies.

Nous constatons une population de plus en plus précaire, notamment des jeunes.

LA COLLECTIVITE A LE DEVOIR DE LEUR VENIR EN AIDE, D'UNE FACON DIGNE D’UN PAYS CIVILISE.

Publié dans Conférences de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article