Un collège Quartier Ouest : Conférence de presse du 23 nov. 2010

Publié le par CCIE

Nous avons tenu une conférence de presse mardi 23 novembre 2010 concernant la construction d'un nouveau collège.
Etaient présents : le Collectif, les syndicats d'enseignants SNES, SUD EDUCATION, SNFOLC.

Voici un résumé...

 

Historique :

Rappelons comment le Collège Paul Gièra, dont la reconstruction a été votée à l’unanimité et l’autorisation d’engager les travaux donnée le 24 février 2006 par le Préfet, a finalement été le 1er collège "Ambition Réussite" de notre pays à être fermé.

Alors que le Conseil Général doit engager l’opération destruction-reconstruction du seul collège public sur un territoire de 12 000 habitants, un chiffrage de places disponibles dans les collèges d’Avignon est mis en avant non sans d’étonnantes variations :

-       Mr Claude HAUT : le 26.11.07 dans "Vaucluse Matin" : « Il y a 2 000 places vacantes » .

-       Mr Claude HAUT : le 24.04.07 … : « il y a plus de 1 400 places vacantes ».

-       Mr Claude HAUT : le 02.02.09 … : « il y a plus de 1 200 places en trop ».

-       Communiqué du Conseil Général le 27.05.2010 dans la Provence « la carte scolaire compterait 1 000 places disponibles ».

Mr A. FARAUD, Vice Président du Conseil Général, dira à un syndicat d’enseignant « c’est une décision purement économique ».

Mais dans sa communication, le Conseil Général masquera cette décision en mettant en avant 2 prétextes :

1)  Cet établissement essoufflé par la faiblesse de ses résultats et un pourcentage de 30% de réussite au bac !

2)  et surtout son échec sur le terrain de la mixité sociale.

Ainsi cette peu glorieuse restriction budgétaire sera transformée par le Conseil Général en service rendu à la population …

Voilà de quoi donner bonne conscience pour faire disparaître un collège public de proximité parachevant des années de politique de relégations urbaines et sociales.

Depuis novembre 2006 notre collectif exige avec 2 300 familles le respect par le Conseil Général de ses engagements de 2005.

Priorité doit être donnée sur les 21 680 M2 de terrain de l’avenue Eisenhower à la construction d’un nouveau collège ‘400’.

Les Syndicats d’Enseignants SNES, SN-FOLC, SUD et le Collectif ont obtenu l’accord de Mme ROIG lors d’une rencontre le 1er juin 2010.

Des faits et des déclarations convergentes justifient la construction du 9ème collège à Avignon :

1 – Les faits :

Avant les décisions d’évitements prises par les familles devant la fermeture annoncée, il y avait encore en 2007 463 élèves à Paul Giéra.

Le renoncement de la majorité du Conseil Général a favorisé un gonflement des effectifs de l’enseignement privé.

Ainsi le collège  ‘Institution Champfleury’ désormais seul collège sur le quartier Ouest à la rentrée 2010 en 5ème compte 89 élèves, qui étaient donc en 6ème en 2009. A la rentrée 2010, en 6ème, il y a 141 élèves, soit 52 élèves en plus (de quoi ‘remplir’ 6 classes de 6ème  23/24 elèves).

2 – Les déclarations :

L’Inspecteur d’Académie, le 8 mars 2010, annonce « qu’il y aurait 300 collégiens de plus d’ici 3 ans ».

L’Inspecteur d’Académie, le 16 mars 2010 : « il faudrait envisager la reconstruction d’un collège »…

Mr FARAUD, en charge de l’Enseignement au Conseil Général « admet [que] la donne a changé… Mais la solution pour rééquilibrer les effectifs (Collège Mistral) passe plutôt pour lui par une rénovation du Collège Anselme Mathieu. « Mixité sociale », dites vous !

Un journaliste dans la "Provence" du 10.10.10 demande à Mr Claude HAUT : « Pourriez vous changer d’avis ? » Réponse : «  NON… avec la réhabilitation du collège A.Mathieu on sera bon ! »

Cette autosatisfaction est incongrue à plus d’un titre :

Le transfert brutal inédit de 187 elèves de Paul Giéra à Mistral est-il bon ?

Demandez aux parents, aux elèves si le temps passé en trajets vers les différents collèges de la ville, c’est bon ?

Les coûts supplémentaires imposés aux familles pour les enfants rentrant en 6ème cette année sont ils anodins ?

Enfin de quelle réhabilitation d’Anselme Mathieu parle-t-on ?

A ce jour, il n’y a qu’un crédit de 600 000 € pour changer les huisseries !

Or la structure d’A. Mathieu a une résistance au feu aussi déficiente que celle de P. Giéra qui est du type ‘Pailleron’ (à l’exception de la bibliothèque) ne faut il pas là aussi une reconstruction ?

Le Conseil Général doit engager les crédits pour un projet de Collège ‘400’ à A. Mathieu et reprendre le projet pour un effectif de 400 élèves sur le terrain de l’avenue Eisenhower. Rappelons qu’en 2007, malgré les ‘fuites’ vers le privé, il y avait plus de 800 élèves dans les deux collèges.

Des perspectives positives :

Un concours d’architecte doit être lancé en fin d’année pour la réalisation d’un lieu de résidence et de répétition : « La Fabrique » pour les spectacles du Festival.

Cette implantation dans un quartier populaire « permet d’aller plus loin dans la sensibilisation vers les jeunes » dit Mr Vincent BAUDRILLER, co-directeur du Festival d’Avignon.

Le voisinage du 9ème collège a reconstruire sur le même terrain de 21 680 M2 est tout à fait possible (c’est aussi l’opinion de la municipalité propriétaire du terrain).

Nul doute que cette proximité favorisera l’engagement de l’équipe éducative et les collégiens vers des projets valorisants.

C’est pourquoi nous allons rencontrer les élus régionaux partie prenante dans la réalisation de la ‘Fabrique’ et la municipalité pour que soit pris en compte cette double vocation dans le cahier des charges donné aux architectes qui doivent concourir.

Publié dans Conférences de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article